L’avenir de l’Industrie : le regard des dirigeants de PME/ETI sur l’industrie du futur et le futur de l’industrie

Ce qu'il faut retenir

1

Un vent d’optimisme souffle sur l’industrie française

70 % des dirigeants de PME-ETI sont confiants en l’avenir de l’industrie française ; 60 % anticipent un développement de leur activité au cours des prochaines années.

2

Les PME et ETI industrielles sont en marche vers l’avenir

63% des PME-ETI industrielles ont initié une démarche de transformation  de leur organisation, de leur schéma industriel ou de leur business  model… ; 37 % de ces PME-ETI sont avancées dans leur transformation (ont au moins franchi  une 1re étape avec succès) ;  68 % de ces PME-ETI ont intégré au moins l’une des 6 briques technologiques  emblématiques de l’industrie du futur  ; 32 % de ces PME-ETI ont recours à l’open innovation.

3

La priorité des PME/ETI industrielles : la modernisation de l’outil de production

70% des PME/ETI font de la modernisation un outil important, voire prioritaire. En effet, les PME/ETI sont plutôt fières de leur outil de production ; 90% considèrent qu’il est performant, dont 46% le disent “âgé” mais néanmoins performant. 

4

L’ambition des PME/ETI industrielles : construire une industrie attractive

Les dirigeants de PME/ETi industrielles sont sceptiques face au discours  techno-centrique de l’industrie du futur. Ils ont une approche pragmatique des technologies : elles ne  doivent ni être gadget, ni menacer l’équilibre  économique, ni aller à l’encontre de la flexibilité / agilité industrielle. L’avenir de l’industrie, c’est d’être innovante, propre, de rayonner mondialement, respecter les hommes et co-innover avec les fournisseurs, clients et collaborateurs.

5

L’urgence pour les PME/ETI industrielles : accélérer la transformation

15% des PME/ETI industrielles déclarent ne pas avoir besoin de se transformer. 22% en sont encore au stade de la “réflexion”, alors qu’elles déclarent lutter pour leur survie. En somme, ce sont 37% des entreprises qui encourent un risque dans un horizon de trois à cinq ans.

6

Les trois leviers pour accélérer la transformation

L’ouverture sur l’extérieur, l’innovation et l’international et la digitalisation doivent devenir une priorité pour les PME-ETI.  

7

Les challenges à relever par les PME/ETI industrielles

Premier challenge, faire face à la pénurie de compétences ;
Deuxième challenge, renforcer la culture client ;
Troisième challenge, développer l’open innovation.

8

Une mobilisation collective est nécessaire pour rebâtir une industrie forte en France

Afin de rendre sa fierté industrielle à la France, “La French Fab” doit porter une vision stratégique, et établir une feuille de route pour l’industrie française, construite à partir du terrain. Mais cela passe aussi par le fait de responsabiliser les grands donneurs d’ordre, en faveur de la transformation de leur “supply-chain”.