Les PME et ETI familiales face à l’ouverture du capital

Ce qu'il faut retenir

1

Trois grands enseignements peuvent être tirés de cette étude

Les entreprises familiales sont résilientes et résistent mieux aux périodes de crise. Les entreprises familiales sont innovantes, ouvertes et agiles : capables de soutenir des projets innovants dans la durée, elles excellent dans le networking, et ont des circuits de décision rapides.L’ouverture du capital est un sujet important, qu’elles envisagent de traiter à court ou moyen terme.

2

Contrairement à une idée reçue, l’ouverture du capital n’est pas la fin du modèle familial.

C’est au contraire un moyen de le pérenniser, en apportant une réponse aux 3 défis qui se posent aux PME et ETI familiales :

  • le développement de l’entreprise (croissance interne ou externe) ;
  • le recrutement et la fidélisation des salariés ;
  • la transmission de l’entreprise.