Entreprendre dans les quartiers - Les conditions de la réussite

Ce qu'il faut retenir

1

Cette analyse a été conduite en s’appuyant sur trois outils

Une enquête réalisée auprès de 400 entreprises, situées en ZUS et créées depuis 2010 ; L’analyse des données statistiques dont dispose Bpifrance dans la base Altarès ; La réalisation d’entretiens auprès d’entrepreneurs issus des quartiers.

2

Les quartiers ne sont pas des déserts entrepreneuriaux

Les quartiers des Zones Urbaines Sensibles (ZUS) ne sont pas des déserts entrepreneuriaux : ce sont des gisements d'initiatives méconnues. La raison est simple : la création d'entreprises y est souvent un moyen de se réaliser et d'échapper à sa condition d'origine. 

3

Les entrepreneurs des quartiers ne sont pas différents des autres

lls rencontrent le même genre de difficultés que leurs homologues des autres territoires… mais en pire ! Et pourtant, leurs performances ne sont pourtant pas moins bonnes que celles des autres : elles sont même parfois meilleures ! 

4

L'objectif de cette étude

Nous proposons 5 recommandations pour réviser les moyens et les stratégies à mettre en œuvre pour dynamiser l'emploi des quartiers. Elles s'adressent autant aux banquiers, investisseurs, pouvoirs publics, associations de quartiers, qu'aux entrepreneurs eux-mêmes ! 

5

2020 : deuxième volet "d'entreprendre dans les quartiers"

En 2020, Terra Nova et JP Morgan, Bpifrance Le Lab approfondissent cette 1ère étude sur les réalités entrepreneuriales des QPV, avec des sources statistiques plus riches, un focus sur la création d’entreprise et les 1ères années d’un projet, cruciales pour sa pérennité et l'emploi