70ème enquête de conjoncture PME - Les PME résistent grâce à la solidité du marché intérieur

Ce qu'il faut retenir

1

L'activité des PME et leurs embauches restent solides en 2019

La croissance du chiffre d’affaires des PME se stabilise en 2019 par rapport à 2018 malgré un tassement de leurs carnets de commande. Les PME accéléreraient globalement leurs embauches en 2019, en particulier les PME de petite taille et celles tournées vers le marché domestique.

2

Des PME centrées sur le marché domestique très dynamique

Le dynamisme des PME centrées sur le marché domestique compense le ralentissement des PME de l’Industrie et des exportatrices. L’activité et les embauches ralentiraient chez les PME industrielles et exportatrices, qui semblent souffrir des tensions commerciales accrues et des incertitudes politiques au niveau international.

3

L’investissement des PME reste dynamique

L’investissement reste dynamique grâce à la bonne santé financière des PME et des conditions de financement très aisées. Porté par des conditions de financement très favorables, l’investissement reste dynamique en 2019. La situation de trésorerie des PME s’est encore améliorée, de même que leur accès au crédit, 90 % des PME n’ayant rencontré aucune difficulté pour financer leurs investissements.

4

Les perspectives restent globalement favorables pour 2020

Les perspectives restent globalement favorables pour 2020, portées par un marché domestique qui devrait rester dynamique. Les perspectives d’activité et d’emploi restent solides malgré un ralentissement attendu des embauches. Les PME de l’Industrie, et plus particulièrement les exportatrices, continuent de corriger leurs anticipations